Peuple d’Amérique précolombienne, dont la puissance a culminé entre le Xéme et le XIIéme siècle, les toltèques étaient des bâtisseurs admirés des aztèques et des mayas. C’était également un peuple d’intellectuels, d’artistes et de scientifiques dont on retiendra une philosophie de vie articulée autour de “4 accords” pour plus de liberté et de bien-être.

Aujourd’hui, les “4 accords Toltèques” tirent leur succès international d’une expression simple et directe, accessible à tous. Le message fait mouche, sans recours à un excès d’intellectualisation.

1er Accord : Que votre parole soit impeccable

“Parler avec intégrité, ne dites que ce vous pensez vraiment. Evitez d’utiliser la parole pour vous exprimer contre vous-même ou pour médire autrui. Utiliser la puissance de la parole dans le sens de la vérité et de l’amour”

L’auteur nous invite également à ne pas juger, à faire preuve de compassion, tout comportement, même au résultat négatif ou destructeur, a une intention positive.

2ème Accord : Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle

“Vous n’êtes pas la cause des actes d’autrui. Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité, de leur propre rêve. Lorsque vous êtes immunisé contre les opinions et les actes d’autrui, vous n’êtes plus la victime de souffrances inutiles”

Gare aux susceptibilités ! Cet accord est plus difficile qu’il n’y paraît à appliquer. La susceptibilité nous renvoie à notre ombre, à notre estime de nous-même et à nos différentes blessures.

3ème Accord : Ne faites pas de suppositions

“Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer ce que vous voulez vraiment.Communiquez le plus clairement possible avec les autres, afin d’éviter les malentendus, la tristesse et les drames”

S’en tenir au faits, repérer et mettre de côté toutes interprétations. Les interprétations sont la base de la plupart des conflits, en prendre conscience est un pas vers une communication non-violente (CNV).

4ème Accord : Faites toujours de votre mieux

“Votre “mieux” change à chaque instant; il n’est pas le même selon que vous êtes en bonne santé ou malade. Quelles que soient les circonstances, faites simplement de votre mieux et vous éviterez ainsi de vous juger ultérieurement, de vous maltraiter et d’avoir des regrets”

J’aime particulièrement cet accord, qui permet de relativiser la notion de résultat et de se rapprocher de la valeur “optimale” de nos actions.

Leave a Reply

Your email address will not be published.